L’issan

L’Issan est la région du Nord-est de la Thaïlande. Elle représente environ 1/3 du Territoire.

Thailand_Isan

D’un point de vue linguistique, elle est proche du LAO, la langue Officielle du LAOS. Le Thaï Issan et le LAO sont suffisamment proche pour former un continuum linguistique des deux côtés de la frontière. Ethniquement,on considère donc les Thaï Issan comme des Laotiens plutôt que comme des Thaïs.

La culture de l’Issan a beaucoup en commun avec celle du LAOS. Cette parenté est évidente dans la cuisine, les vêtements, l’architecture des temples, les fêtes et l’art .

La cuisine Issan est distincte des cuisines Thaïlandaises et laotiennes, tout en comportant des éléments communs. Les particularités les plus évidentes sont l’emploi du RIZ GLUANT et de piments féroces.

Les spécialités sont la SOM TAM (salade de PAPAYE verte), le LAP (salade de viande) et le KAI PING (poulet grillé). La boisson traditionnelle est le SATO, ou vin de riz.

On retrouve ces spécialités dans l’ensemble de la Thaïlande mais généralement en version adoucie pour réduire la férocité du piment et de l’acidité. Il est nécessaire de s’adapter au palais plus modéré du thaïlandais central.

A l’inverse, les mets typiques de la Thaïlande centrale sont devenus populaires en Issan, mais les influences françaises et vietnamiennes qui ont affecté la cuisine laotienne y sont absentes.

La curiosité gastronomique de cette région reste, pour nous occidentaux, la profusion d’insectes dont raffolent les habitants de cette zone géographique (scorpions, grenouilles, larves, vers à soie, lézards, sauterelles …). Il n’est d’ailleurs pas rare de retrouver des étals d’insectes jusque dans les rues de Bangkok.

On vous rassure, Chez Meh, nous ne sommes pas adeptes de ces petites bêtes…

Menu